✍ Michelet, créateur de l’histoire de France. Cours au Collège de France, 1943-1944 [2014]

por Teoría de la historia

91l17yzN4sL«Vous êtes, au sens de Michelet, un ami du peuple», écrivait l’historien Marc Bloch à son ami Lucien Febvre (1878-1956), dans une lettre datée du 3 mai 1940. Le premier, juif, se verra exclu de l’Université, puis il entrera en résistance et sera exécuté en 1944. Le second, bien que considéré comme anti-allemand par les autorités d’Occupation dès 1940, pourra néanmoins poursuivre ses séminaires au Collège de France tout en restant un dissident. Ses cours, dispensés de 1943 à 1944 et consacrés à Jules Michelet (1798-1874), témoignent de la double position que Lucien Febvre s’efforce de tenir: il est historien, discutant et évaluant les apports de Michelet et sa place dans l’historiographie, mais il livre aussi une critique à peine voilée des idées professées par le régime de Vichy. C’est parce qu’elle permet de comprendre cette périlleuse ligne de crête sur laquelle Lucien Febvre se tint que cette édition inédite de ses séminaires est non seulement passionnante mais émouvante. Non, clame-t-il, l’Histoire de France n’est lisible ni par la race, ni par l’économie, ni par le sol, ni par la religion. Elle est la résultante d’agrégats et de brassages au cours desquels s’est forgée la nation. Par son intuition et la force de son imagination, le vibrant Michelet, «merveilleux entraîneur d’esprits», «mainteneur de la liberté humaine», rend l’histoire intelligible et discrédite les impostures idéologiques –c’est aujourd’hui encore son actualité–, notamment celle de la Révolution nationale, laisse entendre un non moins vibrant Lucien Febvre. Ces trente leçons rappellent son immense érudition et son souci de faire de l’Histoire une discipline vivante. Elles sont aussi une exhortation à ne pas sombrer car «toujours la France se relève». «La France, gardons foi en elle»: c’est par ces mots qu’il clôt sa trentième leçon, le 17 mars 1944.

[Gilles HEURÉ. “Michelet, créateur de l’histoire de France”, in Télérama (Paris), nº 3383, 15 de noviembre de 2014]

Anuncios