✍ Histoire de l’édition française (IV). Le Livre concurrencé, 1900-1950 [1986]

por Teoría de la historia

51nFk3kdZuL._SY344_BO1,204,203,200_C’est le dernier tome de cette série : il traite des années 1900 à 1950. Puis-je l’avouer: des quatre tomes c’est celui qui m’a -non pas déçu- mais donné le moins de satisfaction. On y trouve tout : pas une pierre ne manque à la mosaïque d’informations ; mais on ne perçoit pas le dessin d’ensemble (sauf dans les quelques pages de conclusion d’Alain-Marie Bassy). Cela tient sans doute au plan – peut-être aussi au choix des auteurs : la plupart universitaires de grande compétence ; mais aucun homme de métier. Or, bon nombre des responsables actuels de l’édition oeuvraient déjà en 1950 ; certains savent écrire ; les autres se seraient sûrement prêtés à des entretiens. Car enfin toutes les lignes de force qui se sont développées ces dernières décades prennent leur source en 45-50. Par exemple, la concentration des entreprises, la régression du secteur traditionnel de ventes : la librairie (dont la part de chiffre d’affaires de l’édition passera de presque 100 % à moins de 50 %), le développement de la vente des livres par correspondance, l’explosion des livres dits de poche, etc. Ces informations sont bien données, mais noyées au milieu de mille faits secondaires et je défie le non-spécialiste de déceler leur importance à la lecture de cet ouvrage. Ceci dit, spécialiste ou non, achetez-le, lisez-le, et marquons une reconnaissance sans limite à toute l’équipe qui a réalisé en un temps record ce monument éditorial.

[François RICHAUDEAU. “Sous la direction de H.-J. Martin, R. Chartier, et J.-P. Vivet Le livre concurrencé tome IV de l’histoire de l’édition française” (reseña), in Communication et langages, vol. LXXI, nº 1, 1987, p. 118]